Bus Stop texte ebook érotique porno dans un bus

© couverture officielle de l'ebook



Humiliation publique dans un bus : Bus Stop, livre ebook, une Aventure érotique dans un bus de Zürich, un texte écrit comme une vidéo porno d'humiliation publique tournée en Suisse.





e-book érotique

Bus humiliation publique bus Zurich

© Sonia Traumsen, Bus Stop, livre humiliation publique dans un bus de Zurich

ISBN : 978-952-273-681-9

    Après avoir été choquée par un clip porno d'humiliation publique tourné à Zurich en plein bus par un couple dévergondé issu du hard, Sonia relève le défi de l'authenticité en se laissant embarquer par des étrangers devant le gare centrale de Zürich. C'est ainsi que revient au seul lecteur averti tout le bénéfice de cette expérience d'humiliation en Suisse, que Sonia nous livre à la fois sous la forme d'un texte circonstancié, scientifique et froid, et d'un pur récit érotique aux accents provocateurs.

ebook porno public Zurich
Bus Stop

e-book porno SM disponible 1,49 eu sur Atramenta >>> lampa bus stop livre porno humiliation bus


Textes et livres érotiques pornos à découvrir
sur le site de l'auteure :


BDSM hardcoregouines

GOUINES :Texte érotique SM >>>


SM humiliée plombier livre porno

SOS BONDAGE :
humiliée par son plombier >>>


humiliation publique train banlieu

GANG BANG : texte d'Humiliation publique
dans un train de banlieue >>>


SM Just Fucked humiliation publique

JUST FUCKED : Humiliation publique
en pleine nature >>>


Perversion humiliation publique suède

PERVERSION : Nouvelle érotique
humiliation volontaire en Suède >>>


humiliée et battue

BATTUE : humiliée et battue
pour le plaisir >>>

Choisissez votre Point de vente Internet pour "Bus Stop" livre ebook à 1,49 eu.

Librairie Charlemagne,

Archambault (Canada),

Armitière,

Atramenta,

Amazon,

Bookeen store,

Fnac,

Forum du Livre,

Decitre,

D-livres,

Novebook (Suisse),

Athenaeum,

Google books,

Youscribe,

Librairie Leclerc,

Zebook,

Nolim store,

Starzic,

Kobo,

Librairie Le Neuf,

Mots et images,

Librairie Grangier,

Mondari store (Italia),

Amazon Canada,

7 switch,

Librairie Dialogues,

Les libraires,

Les libraires Canada,

Ebook Lesoir (Belgique),

Bol.com (Pays-Bas),

La Feltrinelli (Italia),

Cultura.com,

Digital motion,

Livre Relay.com,

Librairie Auréole,

La Bouteille à l'Encre,

Librairie la Buissonniere,

Librairie Lorguaise,

Librairie 47° Nord,

Librairie M lire

e-readers (Suisse)

i-tunes apple


ATTENTION, cet Ebook porno SM intitulé "Bus Stop" contient des scènes d'humilation publique dans un bus de Zurich.
Pour lecteurs avertis.

NOTE de L'AUTEURE :

   Après avoir assisté à une scène de clip porno tourné dans un bus en Amérique, il m'est venu à l'idée de m'essayer en Suisse à une humiliation publique dans la même situation à Zurich. Contrairement aux idées reçues, au risque de passer pour une suissesse malsaine, je dois dire que l'acte lui-même, pourtant répété à loisir, n'aura pas été très difficile. En fait, il n'est pas du tout évident de donner le change pour prouver que c'est vrai, qu'il s'agit là d'une aventure authentique, comme si la fille est réellement abordée, alors qu'il ne s'agit que d'une mise au point pour tourner une scène porno en plein air, un peu à la manière d'un peintre de nu qui déciderait de quitter son atelier pour exposer son modèle en pleine rue.
   Je savais que les passagers feraient semblant de rien, quitte à profiter de l'aubaine, mais de mon côté il n'a pas été facile de se faire prendre tout en pensant au film que l'on essayait de tourner.
   Pourtant, n'en déplaise à beaucoup, tout en étant calculée, la scène doit paraître vraie, même tournée par des amateurs dans mon genre, même s'il m'aura fallu au préalable m'adresser à certains hommes de métier, qui ne sont pas souvent disposés à intervenir avec une fille qui n'est pas de la profession, qui plus est dans la situation publique d'un bus en mouvement.
   Du coup, la scène risque d'apparaître autrement fausse que dans le porno, quoique réelle. Et puis, ce qu'il y a, c'est qu'on me reconnait. Le résultat de cette affaire fut, malgré une assez bonne qualité technique et quelques cafouillages, un assez mauvais suspense et, chose bizarre, les scènes porno tournées dans le bus, avec leur façon "caméra à l'épaule" paraissaient encore plus crues que dans le X.
    Surtout, j'ai trouvé que mon "expérience" de toute façon serait faussée par la présence des caméras; alors que le point positif, ce fut l'intérêt des mises en oeuvre techniques : comment devrais-je m'y prendre pour passer relativement inaperçue des usagers, et surtout comment faire pour amener les hommes, même prévenus, à prendre leur courage à deux mains et à oublier leur petit confort suisse.
   Enrichie par cette expérience j'ai pensé qu'il vaudrait mieux y aller franco, et au lieu de filmer tenter de décrire la scène après coup, même s'il me faudrait donner à cette réalité une forme littéraire, comme si je filmais directement dans ma tête, quoique en différé. Pour cela les scènes réelles avec la caméra m'ont beaucoup aidée, sauf que dans cette nouvelle expérience, eh bien, les hommes n'avaient pas été convoqués, d'autant plus que je les ai choisis parmi les étrangers.
   Ce qui est pour le moins étrange, justement, c'est que certains lecteurs hypocrites et faussement puritains m'ont traitée de raciste, et d'autres, comme je l'ai déjà évoqué, de fille malsaine, et cela parce qu'il est question dans le texte de se faire engrosser dans le bus. Bien sûr, je crois que ce qui les choque, c'est que du coup ce n'est plus du porno, car non seulement le gars ne se défausse pas au dernier moment, mais la fille est venue expressément pour, comme on dit en français, "encaisser toute la gomme".
   Donc je tiens à dire que c'est au lecteur de juger, et surtout aux lectrices, histoire de vérifier si elles n'ont jamais eu, au moins une seule fois, un fantasme allant dans ce sens-là, d'être vulgairement engrossées par des étrangers dans une situation publique. Eh bien moi, non seulement j'ai eu le fantasme, mais je suis passée à l'acte, pour ainsi dire de l'autre côté de la caméra, mais encore plus profondément, puisque ladite caméra s'est transformée en stylo qui a filmé l'intérieur de ma tête.
    Evidemment, cela apparaît moins "tremblé", et sûrement plus léché, au point de paraître à certains invraisemblable. Je leur conseillerais pourtant de s'intétéresser à la nouvelle mouv', qui de nos jours exporte le porno jusque dans la vie publique, en Suisse ou ailleurs, disons, comme une sorte de guérilla urbaine. Alors les filles hypocrites, suissesses et autres, vous dirons que c'est techniquement impossible, mais assez facile à écrire. De mon côté je n'aurai fait qu'ajouter ce qui s'est passé dans ma tête le moment venu, et au lieu de jouer au journaliste-reporter, j'ai décrit l'action de l'intérieur, après coup et sans caméra, mais comme si elle était toujours là pour vous servir.




baise bus 1    baise bus 2    baise bus 3    baise bus 4 zurich
baise bus 5    baise bus 6    baise bus 7    baise bus 8 zurich



EXTRAIT


    Donc je parlais tout en provoquant le plus grand d’un clin d’œil raciste, un bel homme brun aux traits assez durs, qui devait avoir la trentaine. À l’entrée du bazar je laissai mes lèvres décloses, défaisant puis renouant la ceinture de mon imper avec un sourire méprisant, comme pour lui signifier qu’il n’aurait pas le courage de me baiser. Peut-être s’imaginait-il pouvoir m’emballer comme un sac de pommes de terre ou un vulgaire quartier de viande ? De fait je pris mon petit air méchamment provocateur qui voulait dire : « Tu n’as qu’à essayer, mon salaud, et tu comprendras vite ce qui t’attend. » De fait je me le représentais déjà tout penaud, encadré par deux policiers et reconduit à l’aéroport pour être illico expulsé. Ici il faut savoir qu’à Zürich l’aéroport et la gare sont connectés par une grande ligne, de sorte qu’il suffit de grimper dans un train pour se croire déjà dans l’avion. L’homme regarda ses acolytes d’un air entendu, comme pour leur signifier : « voyez pour qui elle se prend, on va lui faire sa fête », et j’éprouvais un grand plaisir en lui faisant comprendre que je n’étais pas de celles qui jouent les mijaurées, et moins encore l’une de ces allumeuses qui souvent en Suisse se plaisent à humilier les étrangers – mais qu’il ne serait sans doute pas à la hauteur. Reste qu’une fois confronté à sa courtisane les autres durent reconnaître que leur Soliman ne paraissait plus si magnifique. J’étais peut-être une belle salope et un joli coup, mais restait à savoir si toute cette valeur accumulée méritait que l’on coure le risque d’une reconduite à la frontière.

A découvrir sur le site Atramenta :


lecture ebook La belle et le boulanger

La belle et le boulanger
lecture ou achat sur Atramenta ISBN : 978-952-273-540-9
1,49 eu 30 pages >>>

 
lecture ebook fessée

Fessée érotique
lecture ou achat sur Atramenta ISBN : 978-952-273-630-7
2,49 eu 61 pages >>>

 
lecture ebook Feu au train

Feu au train
lecture ou achat sur Atramenta ISBN : 978-952-273-532-4
1,49 eu 24 pages >>>

  lecture Train de nuit pour Berlin

Train de nuit pour Berlin
lecture ou achat sur Atramenta ISBN 978-952-273-545-4
1,49 eu 31 pages>>>


A découvrir sur le site de l'auteure :


BDSM nouvelle érotique ebook sonia traumsen

BDSM : hardcore SM avec un tracteur >>>

assfull yoga nouvelle érotique ebook sonia traumsen

ASSFULL YOGA : extrêmes de l'humiliation >>>

assfull yoga nouvelle érotique ebook sonia traumsen

VENDUE : SM hardcore très réaliste >>>

assfull yoga nouvelle érotique ebook sonia traumsen

POLIZEI : humiliée
par les flics >>>

humiliée par son voisin

ÇA S'EST PASSÉ PRÈS DE CHEZ MOI : humiliée par son voisin >>>

humiliée au bain

VACCA : plaisir d'être humiliée au bain >>>